. .

 | 
 

 Quarante coups de couteau

   
ArTix


avatar

: 82
: 27/02/2008

: Quarante coups de couteau    31, 2008 2:47 am

[center]LAGNIEU (AFP) - Le garon de 11 ans, retrouv mort lundi vers minuit dans une rue de Lagnieu prs de la maison o il sjournait pour les vacances, a reu une quarantaine de coups l'arme blanche dont un coup fatal au thorax, selon les premiers rsultats de l'autopsie.

(Publicit)
L'enfant "a reu de nombreuses plaies l'arme blanche et est dcd d'une plaie" au thorax, a indiqu mardi soir le procureur de la Rpublique de Bourg-en-Bresse? Jean-Paul Gandolire, au sortir de l'examen pratiqu l'hpital de Belley (Ain).

"Trois plaies sont profondes de plus de 10 centimtres", a prcis le magistrat qui avait fait tat un peu plus tt d'une quarantaine de plaies l'arme blanche constates sur le corps de l'enfant.

"C'est la thse criminelle qui est maintenant suivie", a-t-il ajout.

Le procureur avait indiqu en fin d'aprs-midi que l'enfant n'tait pas dcd tout de suite, "puisqu'il a franchi une quinzaine de mtres" avant de mourir, et qu'il avait reu en outre une dizaine de coups aux bras et aux mains en tentant de se dfendre contre son agresseur.

Le petit Valentin, qui sjournait chez le nouveau concubin de sa mre, faisait du vlo lundi soir dans une rue peu passante devant le domicile de ce dernier, lorsque celui-ci s'est aperu de son absence et s'est mis sa recherche avec des membres de sa famille, a indiqu la gendarmerie.

Ils ont retrouv le corps de l'enfant vers minuit, sur le bas ct de cette petite rue troite, une cinquantaine de mtres de leur maison, dans le centre de Lagnieu, une ville de 6.000 habitants 50 km au nord-est de Lyon.

L'enfant prsentait des blessures sur le haut du corps, identifies dans un premier temps par un mdecin du Samu comme tant des morsures de chien.

L'enqute avait d'abord privilgi l'hypothse de l'agression d'un chien errant et/ou d'une chute de vlo, avant qu'un premier examen d'un mdecin lgiste n'tablisse que les blessures voquaient "plutt des coups ports avec un objet tranchant".

Aucun tmoin n'a assist la scne du drame. "On a entendu ni chien, ni voiture et pourtant a s'est pass 5 ou 10 mtres de chez nous", a racont l'AFP un voisin, Philippe Arrachart, prcisant que l'clairage public de la rue ne fonctionnait pas lundi soir.

Les parents de l'enfant vivent Porcieu (Isre) et se trouvent en instance de sparation.

Ils ont t entendus dans la journe de mardi puis relchs, a indiqu l'AFP le commandant de gendarmerie Dominique Falzon, ajoutant qu'aucune garde vue n'tait en cours et que les auditions reprendraient l'issue des rsultats complets de l'autopsie.

L'enfant tait log chez "un ami de la mre, dans un contexte familial qui ne semblait pas difficile", a prcis M. Gandolire.

De nombreux habitants de Lagnieu taient mardi en tat de choc. "J'ai dj vu certains de mes administrs, qui sont mus ou choqus, mais il faut rester calme pour respecter la mmoire de cet enfant et laisser travailler les enquteurs", a dclar l'AFP le maire de la petite ville, Andr Moingeon.

La direction de l'enqute a t confie la section de recherche de la gendarmerie de Lyon, qui a mobilis une cinquantaine de militaires.
Crying or Very sad
    
 
Quarante coups de couteau
    
1 1

:
 ::  -